Solisten

Sergio Azzolini, basson
 
Sergio Azzolini, né en 1967 à Bolzano, a étudié dans sa ville natale avec Romano Santi, puis avec Klaus Thunemann à Hanovre. Déjà à cette époque, il était bassoniste soliste de l'Orchestre des jeunes de la Communauté européenne. Il a remporté, entre autres, le Concours C.M. von Weber, le Concours du Printemps de Prague et le Concours ARD, où il a également remporté le Quintette Ma'alot, auquel il a participé pendant dix ans.

En plus de ses activités de soliste au basson moderne, Sergio Azzolini s'occupe intensivement de musique ancienne sur instruments historiques depuis plusieurs années. En tant que bassoniste baroque, il fait partie du groupe continuo de l'Ensemble Baroque de Limoges sous la direction de Christophe Coin et joue comme soliste avec les Sonatori de la Gioiosa Marca, L'Aura Soave Cremona et La Stravaganza Köln. Depuis 2013, la collaboration avec son propre orchestre baroque L'Onda Armonica fait l'objet d'une attention particulière.

Pendant cinq ans, Azzolini a également été directeur artistique de la Kammerakademie Potsdam, où il a donné de nombreux concerts avec un répertoire allant de la musique baroque à l'avant-garde et quatre productions très réussies d'opéras de Vivaldi, Galuppi, Graun et Mozart.

De nombreuses productions CD témoignent de son extraordinaire diversité stylistique ; il travaille actuellement à un enregistrement complet des concertos pour basson d'Antonio Vivaldi pour Opus 111/Naïve, qui a déjà reçu de nombreux éloges.

Depuis 1998, Sergio Azzolini est professeur de basson et de musique de chambre à la Hochschule für Musik de Bâle.

Enrico Baiano, clavecin/pianoforte

Enrico Baiano est considéré aujourd'hui comme l'un des interprètes les plus complets et les plus intéressants dans le domaine de la musique ancienne. Son approche interprétative allie habilement rigueur historique et stylistique, liberté d'expression et grande virtuosité ; une capacité inhabituelle à exploiter les timbres et les possibilités expressives du clavecin lui permet d'obtenir des effets crescendo, diminuendo, cantabile et orchestraux qui font de chaque concerto un événement.

Né en 1960 à Naples, après un brillant diplôme de piano et de composition au Conservatoire de Naples. Pietro a Majella' de Naples, spécialisé en clavecin, clavicorde et pianoforte avec Emilia Fadini au Conservatoire'G. Verdi' de Milan. 

Il a enregistré huit CD pour le label "Symphonìa", qui sont actuellement réédités sur les labels Pan Classic et Glossa, qui ont été accueillis avec enthousiasme par la critique et ont reçu plusieurs prix ; un autre CD consacré aux sonates de Scarlatti et sorti sur le label Stradivarius a remporté le Special Classical Criticism Award for "Musica & Dischi" comme meilleur album 2013 dans la catégorie "classica strumentale italiana".

Il a participé à plusieurs émissions de télévision et de radio italiennes et étrangères et à deux documentaires réalisés par Francesco Leprino : "Sul nome B.A.C.H." et "Un gioco ardito" (sur Domenico Scarlatti). Ses publications incluent : Metodo per clavicembalo, publié par Ut Orpheus et traduit en cinq langues ; Le Sonate di Domenico Scarlatti (en collaboration avec Marco Moiraghi), publié par LIM - Libreria Musicale Italiana ; Il discorso musicale, in La narrazione al plurale (publié par S. Messina), publié par Gaia.

Il enseigne le clavecin, le clavecin et le pianoforte au Conservatoire Domenico Cimarosa d'Avellino.

Marc Sabbah (*1988, New York City) ist Solo-Bratschist, Kammermusiker, Professor, und seit 2012 Solo-Violist des Belgischen Nationalorchesters. Vom legendären Dirigenten Zubin Mehta als "großartiger Musiker" gepriesen, gastiert Marc regelmäßig beim Israel Philharmonic Orchestra als Stimmführer in der Bratschensektion. Seit 2017 unterrichtet er Bratsche als Gastdozent am belgischen Königlichen Konservatorium von Bergen. Vor seinem Abschluss am Konservatorium von Amsterdam war Marc Schüler von Sven Arne Tepl und Nobuko Imai.

u seinen jüngsten Auszeichnungen zählt der erste Preis beim Rising Star Grand Prix Musikwettbewerb 2016, wo Marc als Solist in der Berliner Philharmonie auftrat, sowie der erste Hauptpreis bei der Manhattan International Music Competition mit einem Konzert in der Carnegie Hall. Durch zahlreiche Konzerte mit europäischen Orchestern wie dem Belgischen Nationalorchester, dem Casco Philharmonic, der Philharmonie Amsterdam und dem Hochrheinischen Orchester macht sich Marc Sabbah derzeit einen Namen als musikalische Größe seiner Generation.

Seit 2016 arbeitet Marc mit der belgischen Pianistin Eliane Reyes zusammen. Gemeinsam mit ihr bildet er das einzigartige Duo Sabbah-Reyes, welches sich Werken für Viola und Klavier gewidmet hat. Marc etabliert sich dabei als herausragender junger Bratschist mit Darbietungen beim Delft Chamber Music Festival, dem Utrecht Chamber Music Festival, dem Grachten Festival Amsterdam, bei ArteAmanti, dem Festival van Vlaanderen, bei Les Sons Intensifs in Belgien, sowie den Festivals Arcidosso und Les Nuits Romantiques in Italien.

 

Im Rahmen von Meisterklassen in Zusammenarbeit mit der Dutch Viola Society, dem Brussels Chamber Music Festival, und dem Athens State Orchestra engagiert sich Marc intensiv für den Unterricht und teilt seine Liebe für die Musik mit Nachwuchskünstlern und Zuhörern gleichermaßen.

 

2011 trat Marc gemeinsam mit Ivry Gitlis beim Verbier-Festival in der Schweiz auf. Als dieser 2017 eine Aufführung im Königlichen Konservatorium Bergen besuchte, bei der Marc das Viola-Konzert von Leo Smit interpretierte, nannte Gitlis ihn den "Paganini der Viola".

Marc begann sein Musikstudium im Alter von drei Jahren auf der Violine an der 3rd Street Music School in Manhattan, und setzte es in der Lucy Moses School unter dem Lehrer Mark Lakirovich fort. Fasziniert von der Wärme seines Klangs und in Bewunderung für das Cello-Spiel seiner Schwester wechselte Marc mit 11 Jahren zur Viola. Er schloss seine Schulzeit in den Vereinigten Staaten als Absolvent der Fiorello H. LaGuardia High school of Performing Arts, sowie der Pre-College Division der Juilliard School, ab.

 

Marc spielt auf einer Viola von Leroy F. Geiger, gebaut 1951 in Chicago, USA.

Camerata Rousseau
Leonardo Muzii,  directeur artistique
Greifengasse 38
CH-4058 Bâle, Suisse
© Camerata Rousseau 2019
Orchestra members area